+33 498 045 028 | +33 6 29 59 17 23

Il existe 5 niveaux de plongée en France. Le premier niveau est le brevet de plongeur niveau 1 (N1). Ce niveau permet d’effectuer des plongées encadrées pouvant aller jusqu’à 20 mètres maximum de profondeur.

Les modalités

Pour pouvoir passer son niveau 1, il faut que le plongeur ait certaines connaissances théoriques de base sur la physique, les accidents pouvant survenir lors de plongées et les procédures de désaturation. De plus, il doit avoir des connaissances sur le froid et les dangers du milieu, la réglementation et l’environnement sous-marin.

Un plongeur peut obtenir son brevet niveau 1 par le biais d’un club associatif ou d’une structure commerciale agréée FFESSM. C’est soit le président du club soit le moniteur E3 minimum qui peut le lui délivrer.

Diverses compétences sont attendues de la part du plongeur pour ce passage de brevet.

Les épreuves

Avant la plongée, le plongeur doit être capable de gréer son scaphandre et régler son gilet de stabilisation. Il doit être aussi capable de pouvoir se mettre à l’eau à l’aide de plusieurs techniques différentes, que ce soit le saut droit ou la bascule arrière.

Dans l’eau, le plongeur doit savoir se maintenir en surface grâce au palmage de sustentation. De plus, il devra nager avec ou sans scaphandre afin de rejoindre le bateau ou le site de plongée.

Durant la plongée, il devra maîtriser sa ventilation et faire attention à sa consommation d’air à l’aide du manomètre. Il devra montrer qu’il sait se stabiliser à toute profondeur grâce à la maîtrise du gilet. De plus, il devra réagir aux situations usuelles que ce soit la panne d’air d’un coéquipier, des douleurs aux oreilles ou aux sinus etc..

Le plongeur devra également savoir vider son masque entièrement sans montrer le moindre stress et sans perturber la stabilisation. Et pour finir, il devra revenir à la surface en toute sécurité avec maîtrise de la vitesse de la remontée, se stabiliser au palier et se déplacer sur de courtes distances en apnée inspiratoire et expiratoire.

Après la plongée, le plongeur devra montrer qu’il sait dégréer son scaphandre, nettoyer, décontaminer et ranger le matériel utilisé.

La formation complémentaire

Pour aller plus loin, le plongeur de niveau 1 peut suivre la formation complémentaire PA-12 qui lui permettra de pouvoir plonger en autonomie jusqu’à 12 mètres maximum sans être encadré par un guide. Pour cela, il faut qu’il soit majeur, qu’il plonge en binôme avec un plongeur de niveau minimum PA-12 également et en compagnie d’un directeur de plongée.

Vous savez tout ce qu’il faut savoir dans cet article concernant la plongée sous marine niveau 1. Profitez d’un stage plongée niveau 1 chez Divin’Giens pour vous perfectionner avant de passer votre certification.